Gentlemen, start your engine !

Il est quand même très étonnant que je ne vous ai pas encore parler par ici d'une passion qui m'a m'occupé plus de 600 heures depuis début 2015. J'ai profiter de la mise à jour de mon pc (1 tous les 10 ans...) pour plonger à corps perdu dans le monde du Simracing.
Simracing ? Qu'est-ce que ça peut bien être me demandera le lecteur un brin curieux ? Il s'agit tout simplement de la pratique de simulations (j'insiste sur simulation) de sports automobiles. J'ai toujours adoré les "jeux" de course au design et comportement cohérent mais là on pousse le curseur plus loin pour tenter d'aller vers le réalisme.
Personnellement, je ne vais pas rentrer dans le jeu des 7 différents entre la simulation et les vrais courses, il s'agit bien entendu de choses bien différentes. En tout cas en simracing on bénéficie de comportement cohérent des voitures, de la piste du coup les sensations "intellectuelles" sont très proches : recherche de la performance en optimisant la conduite et le réglage de la voiture, pression du chrono en qualification, gestion de la course, etc. Il ne manque plus que les forces G pour y être ! Accessoirement, financièrement, même si ce n'est pas une pratique indolore financièrement (bon pc, un bon volant de préférence, etc...), c'est tout de même beaucoup moins cher que les vrais sports mécaniques.
J'ai peu d'expérience et soyons honnête peu de qualité de pilote, mais quel plaisir ! Je profite d'une communauté très sympathique (autour du forum de Canard PC), l'idéal pour conduire régulièrement dans de bonnes conditions. Les serveurs publics étant souvent une jungle sauvage..

Généralement sur une base hebdomadaire on roule sur de petites courses pour se faire plaisir.
En mai 2015 première grosse vrai course au Mugello sur la plateforme Assetto Corsa, en mode Endurance et Multiclasses (des GT2 et Ferrari 458 "classiques) . Parti en BMW M3 GT2 en 8e place après les qualifications, je finis au fin fond du classement après une course très compliquée (2-3 crashs, beaucoup trop de stress au volant) mais ça y est le virus avait bien pris. La pression du départ, la concentration de la course, la préparation, la fatigue psychologique après la course, tout y était, on s'y croirait. Certains font même des "vrais" courses d'endurance de 24 heures, je suis admiratif, qui sait, un jour peut-être...

Je suis dans la BMW Red Bull au milieu ! (Compte rendu de ma course à chaud sur le forum de CanarcPc)


Cette année on remets ça sur un vrai championnat GT3, toujours sur Assetto Corsa. toujours à la bonne franquette avec les gens du forum de Canard PC. Avec un camarade nous avons monter le HVAzmodan Motorsports et nous allons surtout tenter de ne pas être dangereux en piste et trop ridicule. Notre monture sera la McLaren MP4-12C magnifiquement skinné par un camarade de mon co-équipier.


Le 1er Mars on attaque (oui ce soir), Imola (32 tours), circuit pas évident que j'apprends de plus en plus à aimer après avoir pas mal rouler dessus pour me préparer. J'ai pas contre un peu peur de la succession des courses très rapide (1 par semaine) ne me permette pas de bien apprendre les pistes et les préparer. Au moins Assetto Corsa ne gérant pas la pluie et la nuit, c'est toujours un souci de moins pour débuter dans l'aventure.
Objectif de la première course ? Etre propre et régulier, pour le reste on verra bien. J'espère en faire un retour (satisfaisant ?) ici même.

Commentaires

Articles les plus consultés