Imola, ton univers impitoyable

Le moins que l'on puisse dire c'est cette cette première course du championnat fût bien compliquée. Voici un petit compte rendu :
Qualifications :
Je savais que les qualifications seraient compliquées, mais je ne m'attendais pas à être si loin en terme de performance. Le setup ne me donnait qu'une plage plutôt courte pour tourner. Après 2 tours / 3 grands maximum mes pneus arrières étaient en surchauffe complète. J'ai pu rentrer un 1.51.3 (de mémoire) à mon premier run en début de qualification mais je n'ai jamais réussi par la suite à baisser la température de mes gommes et à avoir des tours bien clairs pour améliorer mon temps. De toute façon j'étais déjà très proche de mon meilleur temps absolu, l'améliorer en qualification aurait tenu du miracle. Je pars donc en 15e place sur la grille de 19 pilotes.

Course :
Je pars prudemment vu qu'en général ça fracasse bien de la tôle avec les pilotes un peu nerveux devant. Ça n'a d'ailleurs pas loupé, je passe entre 3 gros cartons sur les 2 premiers tours en ayant seulement "bumpé" très légèrement une Mercedes déjà partie en tête à queue juste devant moi. Pour ainsi dire aucun dégât, ça c'est la bonne nouvelle. La mauvaise c'est qu'avec ce rythme prudent et haché je n'arrive pas à garder les gommes en température et que la voiture devient très sous-vireuse, le train avant ne voulant pas s'inscrire en courbe. Je lutte avec la voiture et fait seulement 2 toutes petites erreurs (Acque Minerale et Rivazza de mémoire) mais qui à chaque fois me coûte 4/5 places les groupes étant encore très compacts. Je lutte pour terminer le run et m'arrête au 17e tour en étant 14e (j'étais parti avec 96 L histoire d'être tranquille) avec des pneus qui viennent d'atteindre 98.
Pas de souci lors de l'arrêt au stand, le reste de la course ne sera qu'un cavalier seul où j'ai pu avoir un peu de rythme et tourner avec des temps moins honteux (1.52.XX - 1.53.XX), plus à l'aise avec des gommes un peu plus chaudes. Je ne croisais finalement que les pilotes plus rapides me prenant un tour.
Une course difficile où je finis 14e, un seul pilote été resté connecté connecté derrière moi... Dur dur
Au moins, je n'ai provoqué aucun accident, je n'ai pas plié la voiture et je n'ai pas gêné les leaders. Pour le reste j'étais tellement loin en terme de performance que c'était plié d'avance, le leader ayant un meilleur chrono en 1:47.XX. J'aurai aimé me glisser dans les 12 premiers mais j'en étais très loin. Je n'ai jamais réussi à tirer le meilleur de la voiture.
J'ai essayé de tourner un peu depuis mais c'est assez catastrophique quelque soit le jeu. La course m'a marqué un peu moralement. J'étais tellement loin du peloton, bien plus que je ne le pensais !
je vais essayer de repartir à la base et pour m'aider je vais sans doute faire l'école de pilotage de GTR2, ça m'aidera peut-être à améliorer mon coup de volant avant de réfléchir à régler la voiture ?
Mardi prochain, Barcelona, je ne sais pas encore si je pourrais être disponible et y être moins ridicule, on verra bien !

Commentaires

Articles les plus consultés